Objectif : provoquer une sur-sollicitation.
Comme dans tout entraînement sportif, le but est toujours de provoquer une réaction de l’organisme.

Avec les Activités de Vie Journalières (AVJ), nous avons l’habitude de fonctionner avec le poids de notre corps. Nous sommes pour ainsi dire habitués à nous mouvoir avec cette charge corporelle. Donc lorsque que nous pratiquons une activité sportive quelle qu’elle soit sans charge supplémentaire, la stimulation est dite juste basique (entretien de la force, souplesse et endurance).
L’intérêt des charges supplémentaires est que, comme elles ne sont pas trop lourdes, on peut justement réaliser les AVJ comme d habitude, mais avec une sollicitation supplémentaire. Nous faisons alors un travail musculaire, ligamentaire et articulaire supplémentaire, mais sans excès (charges légères). C’est exactement le principe développé dans la méthode B5.
Les charges supplémentaires viennent compléter une pratique déjà efficace par la variété et la qualité des mouvements proposés, en offrant une résistance plus importante et en favorisant la mobilité. Ne l’oublions pas, B5, c’est l’art de bouger de la meilleure des façons possible.

Les charges supplémentaires permettent d’optimiser au quotidien l’entretien de votre condition physique. B5 !

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *