Sans muscle, point de mouvement

Le mouvement est vital. Or, celui-ci naît toujours de la contraction d’un muscle. Voilà pourquoi il est important de prendre soin de nos cellules musculaires.

Pour ce faire, il n’y a pas mille solutions : il faut le contracter de trois façons différentes : concentrique, isométrique et excentrique.
En le contractant, nous faisons 3 actions essentielles :
– nous le stimulons
– nous testons sa capacité d’adaptation
– nous entretenons ses qualités naturelles : force, endurance et souplesse.

En somme, quand nous pratiquons une activité sportive, nous agissons sur la structure propre du muscle.

Celui-ci s’adapte de manière physiologique, en fonction des capacités intrinsèque d’un individu donné. De plus, chacune des structures a une capacité d’adaptation différente, puisque les ligaments, les tendons, les fascias, les articulations (cartilages) ont bien moins de malléabilité que le muscle.
C’est aussi le muscle qui va s’attaquer aux réserves de graisses lors d’un entraînement en endurance et qui va donc provoquer un amaigrissement durable, c’est-à-dire sans effet yoyo.

B5 a pour caractéristique de s’appuyer sur la capacité d’adaptation des structures molles – tendons, ligaments,  fascias, mais surtout du muscle. L’accent est donc mis sur la qualité (l’amplitude +++)  du mouvement. Et ma méthode tient absolument compte de la douleur du patient, car il est important que celui-ci poursuive ses efforts durant la durée indispensable pour obtenir des résultats.

Les exercices

B5 consiste en des exercices qui vont stimuler les participants, de manière optimale, lors de la prise en charge. Les systèmes cardiovasculaire, cardiorespiratoire et musculosqueletique sont sollicités de manière efficiente et répétée.

A moyen et long termes, les participants noteront une amélioration significative de la condition physique générale. Et ainsi, le reconditionnement sera atteint.

En effet, dans le cadre de ma profession de masseur-kinésithérapeute, j’ai constaté des résultats probants pour mes patients qui, suivant mes conseils, effectuent une activité physique « adaptée » au quotidien.

L’efficacité de B5 réside aussi dans l’utilisation de charges supplémentaires, de l’ordre de 1 à 2 kg,  quel que soit le mouvement à effectuer.

Ces petits « poids » utilisés dans le cadre d’une rééducation ont un triple effet :
– renforcer : travail musculaire proprement dit
– assouplir : l’amplitude du mouvement et donc sa qualité est recherchée
– diminuer les douleurs : celles-ci sont souvent liées à un manque d’amplitude et de force au niveau d’une articulation.
Les mouvements travaillés sont ceux des activités de la vie journalière, mais également ceux qu’on ne pratique pas, alors qu’ils ont pourtant indispensables
à notre bien-être.

Une méthode pour un large public

B5 s’adresse à :
– des jeunes retraités en perte de vitesse par rapport à leur changement de train de vie
– des seniors
– des personnes affaiblies par un traumatisme ou une maladie
– toute personne souffrant d’un déconditionnement avéré ou d’une perte de mobilité localisée ou généralisée
– les sportifs pour leur préparation physique.

Les tarifs et horaires

Contactez-nous !
Nous aurons plaisir à vous apporter les informations nécessaires.